Lire dans la vallée

C’était dans alluMeuse en 2019

C’était à lire dans alluMeuse en 2019…

Li An Phoa, “rendre la Meuse potable”

En mars, on vous présentait son projet de Meuse potable, en juin on vous donnait des nouvelles de ses “anges de la Meuse” rassemblés le temps d’un week-end dans le Condroz belge. Et en octobre, on se réjouissait du lancement du réseau des maires de la Meuse. Pour échanger les bonnes pratiques autour du fleuve. Et pendant ce temps, Li An poursuit sa route le long des fleuves aux quatre coins du globe…

Dinant, Best european Destination 2019… Namur en 2020 ?

Bonne nouvelle tombée en février, Dinant parmi les grands d’Europe en tant que destination touristique. On n’en doutait pas, mais quand c’est proclamé, c’est encore mieux. Pour 2020, Namur est nominée… Avec le nouveau visage qui se profile, aucun doute, ce sera son tour cette année !

100 ans de Vers l’Avenir

Vers l’Avenir, 6 janvier 1926. Le roi Albert et la reine Élisabeth rendent visite aux sinistrés des grandes inondations de la Meuse, à Jambes.

Année difficile pour le journal L’Avenir. Avec les remous que l’on connait. Elle aurait dû être magique : un centenaire, ça se fête. La fête n’a pas été là, mais la célébration, oui : un très beau livre et une exposition à chaque fois adaptée à la ville qui l’accueillait. Une année qui se termine en beauté avec le dépôt des archives du journal aux Archives de l’Etat à Namur. Un beau couronnement de carrière pour l’artisan de ces 100 ans et de ce dépôt, Jean-François Pacco, journaliste et ancien chef d’édition. Pour alluMeuse, il a épinglé les archives mosanes et dinantaises

Le tourisme toujours présent

Gîtes et maisons d’hôte de caractère, ports de plaisance, RAVeL et voie verte… La Meuse est une éternelle terre de vacances. Plus que jamais. alluMeuse a rencontré ceux qui la font vivre comme terre d’accueil chaleureuse et surprenante : Gwendolynn, Etienne et Lily, Sophie et Fred et leurs hébergements insolites. Bertrand ou Marianne, capitaines animateurs des bords du fleuve. On vous raconte le tourisme mosan à la Belle Epoque… et on se rend compte que les atouts de la vallée mosane sont toujours bien là !

Immersion à la centrale nucléaire

Cet automne, alluMeuse vous a emmené dans les entrailles de la centrale nucléaire de Chooz, quasi à cheval sur la frontière franco-belge. On vous raconte son fonctionnement, les précautions permanentes, son intégration dans la région…

Du lien, au-delà des frontières

Au moment où l’autoroute A304-E420 est inaugurée, rapprochant indéniablement l’Entre-Sambre-et-Meuse aux Ardennes françaises, alluMeuse a rencontré deux élus pour qui le lien transfrontalier ne fait pas de doute. D’un bout à l’autre du territoire couvert par la revue, de Charleville-Mézières à Namur, Boris Ravignon et Maxime Prévot nous ont consacré quelques instants, en marge du défilé du 14 juillet, pour évoquer la connivence qui les relie et qui unit leurs villes, notamment en matière de culture, mais pas seulement…

Un régal

Le bien boire et bien manger est transfrontalier aussi : vins et bières de Meuse, gastronomie ardennaise, biscuits, tarte et autres sucreries ont trouvé place en 2019 dans nos colonnes, et tout spécialement cet hiver avec les vins des châteaux Bon Baron et de Bioul et ceux du clô Franciscus, les plats ardennais de Lise et les douceurs sucrées de Célestine…

Pour en savoir plus sur tous ces sujets, rendez-vous dans les numéros 2019 du magazine alluMeuse

Et abonnez-vous pour ne rien manquer en 2020 !

revue alluMeuse 16