Loisir

Vacances actives dans la vallée – Dinant Evasion

Dinant Evasion
Fun et nature pour tous

 

À Anseremme, à proximité de l’écluse, sur une petite place ombragée, le centre névralgique de Dinant Evasion. C’est ici qu’Olivier Pitance, troisième génération du nom à gérer l’entreprise, coordonne toutes les activités qui se sont ajoutées au fil du temps dans le giron de Dinant Évasion. Le grand-père a développé les croisières à la grande époque du tourisme à Waulsort et Dinant, aujourd’hui, cinq bateaux de croisière voguent sur la Meuse ainsi qu’une flotte de bateaux électriques sans permis. Le père a lancé les descentes de la Lesse en kayaks depuis Gendron ou Houyet – qui fêtaient leur 40e anniversaire en juin dernier – et  enfin, Olivier, le fils, a créé le parc Aventure il y a une vingtaine d’années. Ses équipes et lui mettent un point d’honneur à transmettre à leurs visiteurs le respect de ces sites naturels d’exception.

Sur le site de Dinant Aventure, Richard gère…

C’est sur ce parc que nous avons décidé de nous arrêter. Bien nous en a pris. Une belle découverte. Si tous les Wallons et une bonne partie des Ardennais de France ont déjà descendu la Lesse à plusieurs reprises, moins nombreux sont ceux qui connaissent Dinant Aventure.
Le parc, situé dans une ancienne carrière, zone Natura 2000, présente une grande richesse naturelle. Plantes, insectes et papillons s’y trouvent particulièrement bien. Son étendue, 18 ha, fait de lui le plus grand parc d’aventure de Wallonie, la moyenne étant de 3-4 ha.
Ce qui permet d’y varier les activités. Ici, on remplit facilement une journée. Mais si l’on préfère varier les plaisirs, on peut combiner avec les autres activités du groupe.

C’est Richard qui gère les activités du site. Internes et externes. En externe : « Lesse trophy (descente de Lesse avec des épreuves), dropping orientation, spéléo au Trou d’Haquin, à Lustin… Différentes possibilités existent, nous nous adaptons au groupe, ses attentes, ses capacités ».
Sur le site, le plus spectaculaire réside dans les attractions-phares : « Le saut
pendulaire, une chute verticale de 25 m suivie d’un grand mouvement de balancier, le rappel sur le fil d’araignée avec départ à 55 m au dessus du sol, le funcable, une descente presque verticale suivie d’une remontée vertigineuse, et le deathride » (……)

 

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revue ou  Abonnez-vous