edito

L’eau, c’est la vie…

L’eau nous désaltère, nous rafraîchit, nous porte, nous donne de l’énergie, nous divertit. Eh bien,ce numéro de printemps… aussi!

Fidèle à notre engagement de mettre en lumière les actions de ceux qui font vivre la vallée de la Meuse au quotidien, nous vous avons rassemblé ici une belle brochette d’acteurs qui n’ont pas peur de se mouiller.

Focus sur différentes façons de profiter de`la force hydroélectrique et bonnes nouvelles en direct du terrain de la qualité de l’eau de la Meuse et de ses affluents:l’eau est la star de nos premières pages.

De Namur à Charleville-Mézières, nos agents de liaison sont, cette fois, les consuls. Consul de France en Belgique, consul de Belgique en France, ils oeuvrent au quotidien pour le bien-être de nos concitoyens passés de l’autre côté de la frontière.

Coup de frais avec une artisane de la couleur, à Profondeville, et avec ce bel hommage à Antonio Lampecco, à Dinant.Et puis avec cette gigantesque expo, Chambre avec vues, qui draîne plus de 600 artistes. Et, enfin,avec notre nouvelle rubrique, Esquisses, tout droit sortie des crayons d’Ivan.

Coup de boost avec l’ouverture du TRAKK et le rassemblement sous un label des acteurs du développement digital namurois. Belle démonstration que numérique et relations humaines sont indissociables.

Lueur d’espoir dans ces pages dédiées au commerce dans la vallée: entre fatalité et action, les centres-villes passent à l’attaque pour se renouveler et se donner du souffle. Et si on leur emboîtait le pas? Si on renouait avec le contact direct du commerçant qui nous conseille? Si on redécouvrait la saveur d’être reconnu et accueilli? Les villes de la vallée ont plein de pépites à offrir, il faut juste prendre la peine de pousser la porte, oser se laisser surprendre. Et si c’était la bonne résolution de ce printemps, propice à tous les changements?

Catherine VANDENBROUCKERédac’ chef