Histoire Loisirs

Canots et canotiers sur la Meuse

nauticmen (c) EGuillaume

Le promeneur qui, du RAVeL namurois, contemple d’effilés esquifs propulsés sur la Meuse à une vitesse vertigineuse par quelques rameurs ne se doute peut-être pas que ce mode de déplacement remonte à la plus haute antiquité, tant égyptienne que gréco-romaine. Dans l’Enéide, Virgile nous raconte qu’Enée aurait organisé la première course d’avirons de l’histoire. Des joutes eurent lieu à toutes les époques mais il faudra attendre le 18e siècle pour qu’apparaissent des courses au sens moderne du terme.

De l’Angleterre à la Belgique

 

La première véritable compétition sportive semble s’être produite sur la Tamise en 1715. Par la suite, la célèbre course qui oppose Oxford à Cambridge naît en 1829 ; elle se répète en 1836 et devient annuelle en 1856. Toujours d’actualité aujourd’hui, elle est considérée comme une véritable institution nationale.

 

En Belgique, vers la fin des années 1850, quelques bourgeois namurois se regroupent au pied des rochers des Grands Malades, à Beez, pour pratiquer ce nouveau loisir nautique ; ils se désignent comme « la Flotte des Grands Malades ». Parmi eux figure Félicien Rops….

 

 

 

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revueou  Abonnez-vous