Economie Société Terroir

Local Friday en décembre, les bons plans

Des fêtes et des cadeaux malgré tout, avec le sens en plus

Un vent anti-amazon souffle sur la vallée de la Meuse, comme un peu partout en Belgique et en France. Pour ce qui est de la conso de proximité, le numéro automne-hiver d’alluMeuse vous donne déjà pas mal de pistes. Voici quelques pistes complémentaires…

Point positif de cette crise sanitaire inédite dans nos contrées : la mise en œuvre laborieuse de l’e-commerce pour les indépendants, les TPE, les artisans vient de faire un bond en avant, avec de belles initiatives rassembleuses en prime. Ça, c’est top !

On a vu fleurir des sites de vente en ligne un peu partout, Belgizone, B-Local.be, Little Belgian Market… Nous vous proposons ici un tour d’horizon, pas exhaustif du tout, fait de coups de cœur et proche de vous, de nous. L’idée ? Vous donner tous les outils pour que cette fin d’année soit extra-ordinaire et génératrice de nouvelles habitudes de consommation, même en ligne.

Dans le département des Ardennes, www.MesCoursesEnArdennes.fr

L’exemple pourrait bien venir de nos voisins français. Dans le département des Ardennes, la plateforme de vente en ligne mise en place par le Conseil départemental en avril lors du premier confinement, vient d’être rejointe par les intercommunalités ardennaises, dont Ardenne Rives de Meuse (pointe de Givet), Ardenne Métropole (Charleville-Mézières – Sedan) et Vallée et plateaux d’Ardenne (Monthermé – Rocroi).

Cette plate-forme de vente en ligne, bénéficie du soutien de la région Grand Est et du Conseil départemental dans le cadre du fonds « résistance » de la Région ; elle crée ce lien indispensable entre commerces et consommateurs, distendu suite aux épisodes successifs de confinement qui ont placé de nombreux commerces dans une situation particulièrement délicate. Obligation vitale de recourir à des procédés bien souvent inédits, click and collect ou livraison à domicile.

L’adhésion y est gratuite et les commerçants peuvent désormais bénéficier d’une assistance renforcée pour la mise en ligne de leurs produits, pour l’amélioration de l’outil (esthétique, ergonomie, rapidité, fonctionnalités), le développement de l’animation, du marketing et de la création de flux et pour chercher des solutions logistiques pour la livraison des produits.

Le but est de permettre à tous les commerçants ardennais d’utiliser cette plate-forme tout en développant des fonctionnalités adaptées à leurs besoins et à ceux des consommateurs.

Val d’Ardenne Tourisme, vitrine virtuelle de produits locaux

La boutique des Offices de tourisme de Vireux-Wallerand et Givet est passée elle aussi en ligne. Produits ardennais et de terroir sont proposés à la vente avec différentes possibilités de livraison : à domicile par colissimo, ou en drive (retrait à l’office de tourisme de Vireux). Parce qu’un bon pâté de dinde rouge ou une bière Rimbaud, ce sont des produits reconnus comme « essentiels »… Pour ceux qui manquent d’imagination pour les cadeaux, la boutique propose des paniers gourmand 100% Ardenne en permanence, et tout spécialement pour les fêtes. Outre les produits de bouche, on peut aussi y trouver des peluches ou des porte-clés, à l’effigie du sanglier, animal emblématique des Ardennes, mais aussi des livres, des guides ou des cartes pour préparer ses futures escapades dans la vallée.

A Namur, une boutik, une carte, un répertoire des webshops

Namur Centre Ville est aux côtés des commerçants namurois toute l’année. Forcément aussi en période Covid…. Sur son site, on peut trouver non seulement la liste des commerces, mais aussi des webshops. Et puis l’application Namur Connect est toujours bien active, plus que jamais…

Une carte pour des achats de proximité en sécurité, voilà ce que propose la Ville de Namur. Les commerces essentiels et donc ouverts et ceux qui ont développé un système de click and collect ou de livraison, sont recensés  sur une carte régulièrement mise à jour.

Namur Boutik. Ou comment faire son shopping presque sans sortir de chez soi et/ou en limitant les contacts. Et en plus, on peut se faire livrer en une seule fois des produits commandés chez plusieurs commerçants différents. Intéressant pour le portefeuille et pour la planète !

Commande en ligne et click and collect possibles, donc, mais avec en plus les conseils et un échange avec le commerçant. Un vrai service, quoi. Sans risque.

Ressourcerie namuroise : la seconde main en ligne

Le top du top, la seconde main de qualité en ligne. Bien sûr, c’est la Ressourcerie namuroise qui propose ce service avec son e-shop 100% Made in récup Click & Récup’.

Comme dans ses magasins Ravik Boutik et Madame Ravik, tous les objets proposés à la vente sur ce site sont issus de la collecte des encombrants. Ils ont été pris en charge par l’équipe de valoristes de la Ressourcerie namuroise avec pour résultat des articles de seconde main de qualité : mobilier, jeux et jouets, déco et cocooning …

Alors, c’est simple, que ce soit pour les décos de Noël, pour réaménager son intérieur ou pour préparer ses cadeaux de Noël, on fait son shopping en ligne et on va tout retirer au point Click & Récup de la Boutik Madame Ravik de Saint-Servais du mardi au samedi de 13h à 18h.

L’Empreinte belge propose son calendrier de l’avent

Leur volonté ? Que cette fin d’année soit rythmée par du belge, des créateurs et des surprises à foison ! Leur concept ? Un calendrier de l’Avent unique 100% belge : une caisse en bois réutilisable – 24 créateurs – 24 jours de découverte – 24 créations à goûter, sentir, décorer, toucher

Du côté des artisans

Pas de Journée de l’artisan, décembre sera le Mois de l’artisan

La Journée de l’artisan du 15 novembre devient le Mois de l’artisan. Dès le 7 décembre, sur le site dédié à cette journée renommée Mois de l’artisan on pourra trouver les fiches présentant les artisans labellisés, les produits proposés et le mode opératoire pour retirer ses commandes. Une belle vitrine où puiser des idées de cadeaux originaux. Voilà qui pourrait donner des idées pour pérenniser et développer un site de vente en ligne de produits artisanaux à l’échelle de la Belgique… Et qui pourrait fédérer les nombreuses initiatives qui germent çà et là.

Un concours pour ajouter des cadeaux au pied du sapin

Les marchés de créateurs et d’artisans, les expos-ventes, les boutiques éphémères dont on vous parle dans le numéro 20 de la revue alluMeuse n’ont pas lieu, mais les artisans et les artistes créent toujours. En décembre, surveillez les réseaux sociaux. Sur Facebook et Instagram, alluMeuse vous réserve de belles surprises, des cadeaux à recevoir, avec en prime, une rencontre avec le créateur.

Des marchés de Noël quand même

A Anhée, ferme de la Grange

Du 25 novembre au 24 décembre, la Ferme de la Grange, à Anhée, propose non seulement de choisir son sapin directement dans la culture, mais aussi d’en profiter pour faire ses emplettes de Noël. Quelques artisans et producteurs locaux y sont réunis dans une toute nouvelle boutique, du mercredi au dimanche, de 10h à 17h30. Le principe ? Pour les produits de bouche (chocolats, fromages, thés, fruits et légumes, escargots, confitures…), aucun souci, ils sont disponibles à la vente directe. Pour les produits considérés comme non-essentiels, l’imagination, la créativité et la persévérance ont été nécessaire. Résultat : via le lien https://sapigrange.jimdofree.com/marché-de-noel-en-ligne/, on peut sillonner les allées d’un marché de Noël virtuel et découvrir les artisans participants. Et faire ses achats : click-and-collect, envoi, retrait à la ferme ou à l’atelier… Tous les moyens sont bons pour soutenir ces passionnés privés de contact avec leur public, tout en offrant à ses proches des cadeaux bourrés de sens et de talent…

Un avant-goût des trouvailles à y faire :

Folly.d et ses chambres à air surcyclées en bijoux et accessoires

Catherine et ses créations lumineuses

Elodie et sa récup’ tous azimuts

Les savons artisanaux de Rebelle de nature

Les créations textiles de Encore un foulard ?!

Les décos de table de Api creation&event

 

UNamur, un marché de Noël virtuel, artisanal et durable

Près de 75 artisans wallons étaient à découvrir à l’Arsenal de Namur, restaurant universitaire de l’UNamur. Ils seront bien là, mais en ligne.

Minutieusement sélectionnés pour un maximum de variété et pour mettre en avant les talents de Namurois et notamment de membres de l’UNamur (personnel et étudiants), ces artisans seront présentés au fil des jours, jusqu’à la mi-décembre, sur la page Facebook de l’évènement. Libre à chacun de les découvrir au gré des descriptions et illustrations. Et puis de commander via les éventuels site web des artisans ou en prenant contact directement avec eux pour finaliser leurs achats de Noël.

Pour les livres

Si les librairies sont restées ouvertes en Belgique et rouvrent en France ce samedi, la période de fermeture qu’elles ont subie de part et d’autre de la frontière a boosté l’organisation d’une forme de vente en ligne qui ne nuise pas aux librairies indépendantes.

En Belgique, www.Librel.be, qui était d’abord (depuis 2014) le portail numérique des librairies indépendantes, dédié au seul livre numérique, est devenu un portail pour une cinquantaine de librairies indépendantes qui se sont regroupées pour présenter leurs stocks aux lecteurs. Soit plus de 800 000 livres.

Librel.be répond donc à la question : où puis-je trouver le livre que je cherche ? Et sous quels formats puis-je le trouver : grand format, poche, numérique, audio etc. ?
Mais c’est surtout une excellente façon de se faciliter la vie tout en préservant ces lieux uniques que sont les librairies indépendantes, où l’on trouve du conseil, des avis, des suggestions, des lieux de vie, de plaisir, de savoir et de culture.

Même principe avec librairiesindependantes.com, le premier moteur de recherche de livres en France, qui fédère 16 portails de libraires indépendants, nationaux, régionaux et spécialisés, soit plus de 1200 librairies réparties sur tout le territoire. Une façon de contribuer à la vie économique de ce territoire…

Vous aussi, vous avez mis en place un système de vente en ligne ou de click and collect rassemblant des commerçants indépendants ou artisans ? Vous avez créé un marché de Noël virtuel ? Racontez-nous sur info@revue-allumeuse.be, on relaiera…