Récit

Les voyages de Jules – 12ème épisode

 

COMME à chaque étape de mon voyage, je quitte Revin des souvenirs plein la tête et l’humeur un peu mélancolique.
De fines écharpes de brume, prémices de l’automne, traînent sur la Meuse et s’évanouissent sur mon passage. Bayard est couché à mes pieds, ses deux pattes avant bien parallèles, en position de veille, l’oeil ouvert sur tout ce qui pourrait m’arriver de fâcheux. Nous sommes seuls sur le fleuve, et je pilote l’Eugénie avec nonchalance, presque distraitement.
A ma droite, file la voie verte délaissée par les cyclistes, à ma gauche, c’est la voie ferrée qui nous emboîte le pas. Derrière les rails, défilent les petites maisons de Montigny. Et tout à l’arrière-plan, un peu voilé par la brume, le visage radieux de Diogène fait la nique à sa vie de traîne malheur en roucoulant ses vieux tubes. Puis celui de Manon surgit, sérieux et grave, elle n’en a pas fini avec les défis que lui mijote l’existence. Ils me manquent, ces deux-là, et pas qu’un peu. Jules, voyons, Jules, dirait Dédé, tu vas pas te cramponner à tous les autochtones un peu sympas que tu croises sur ta route ? Forge-toi une âme de voyageur digne de ce nom, capable d’apprécier les rencontres heureuses et de repartir vers d’autres, le coeur léger. Facile à dire pour la mémé, tellement accro à son Namur qu’elle n’a jamais dit adieu à personne… N’empêche, faut que je réagisse parce que, si le mal du pays s’en mêle, ça va craindre sévère. Je secoue la tête avec vigueur, me frappe la poitrine façon Tarzan sous l’oeil apitoyé de mon chien qui part d’un long bâillement. Son insouciance me déride, j’entame la conversation :

– On met le cap sur Vireux, aujourd’hui. On commence par Vireux- Molhain ou par Vireux-Wallerand ? Faut décider.
Bayard avance la patte gauche.
– Vireux-Molhain. Si tu veux.

C’est pas que les désirs de mon chien soient des ordres mais je dois lui donner des responsabilités si je veux qu’il garde un rôle actif dans notre expédition. (…..)

 

 

Mireille Maquoi   http://mireille-maquoi.be/

Suivez Jules dans ses pérégrinations au fil de la Meuse : chaque mois, un nouvel épisode de ce récit…

Intéressé de connaitre la suite de notre récit ? Commandez notre revueou  Abonnez-vous