Récit

Les voyages de Jules 13ème épisode

Dans l’avenue Roger Posty, l’artère principale de Vireux-Molhain, je repère une enseigne affriolante. Au pétrin 1900 occupe le rez-de-chaussée d’un beau bâtiment du dix-huitième semblable à celui de la mairie voisine. Mon ascension  au camp romain requiert une provision d’énergie. D’un pas résolu, je me dirige vers l’établissement, déjà grisé par les effluves du pain frais et des viennoiseries. Une jeune élégante sort de l’horlogerie-bijouterie et trottine devant moi, coiffée d’un chapeau cloche dont le dégradé de bleus se fond dans celui du ciel matinal. Je soupire de bien-être, l’ambiance est à la beauté et à la gourmandise, Dieu sait que ça me convient.

J’émerge brutalement de ma contemplation à l’instant où le sauvage qui a surgi derrière la fille la bouscule et lui arrache sa montre…

(à suivre dans le numéro 13 d’alluMeuse)