Patrimoine

La villa des Lys à Yvoir

Dès la fin du 19e siècle, la vallée de la Haute Meuse devient une destination de villégiature prisée par la classe aisée, voire aristocratique, des grandes villes belges. En effet, les paysages y sont d’une intégrité remarquable, exempts d’installations industrielles et de grands centres urbains. S’y ajoutent une nature intacte et sauvage, un air pur, des falaises, des châteaux, des bourgs paisibles, les plaisirs qu’offre la Meuse même, natation, canotage, pêche…
Les industriels et les riches commerçants aiment venir se reposer et se ressourcer dans cette riante vallée…

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revue ou  Abonnez-vous