Economie

Hacktiv’Ardenne, 4 coworkings collaborent

Qu’on les appelle coworking ou tiers-lieux d’activité, leur rôle est le même. Offrir aux entrepreneurs, travailleurs indépendants, télétravailleurs, demandeurs d’emploi ou encore acteurs du monde associatif différents services en termes de formation, d’accompagnement et d’infrastructures.  Pour mutualiser leurs forces, quatre acteurs se sont associés au sein d’un projet transfrontalier, Hacktiv’Ardenne,  : Coworking E420, à Mariembourg (B), Rimbaud’Tech, à Charleville-Mézières (F), la Pépinière Val de Vence, à Charleville-Mézières (F) et la Ferme coworking, à Chimay (B).

Rencontre avec les acteurs de ces projets dans le numéro 19 d’alluMeuse

« Hacktiv’Ardenne, c’est d’abord un esprit. La création d’un réseau de compétences et de ressources, une communauté de personnes où apprendre les uns des autres. »

Valérie Dudart, coordinatrice du projet pour le BEP, chef de file et animatrice territoriale d’Essaimage

« Nous avons beaucoup à apprendre et à partager. L’Ardenne nous lie, a une signification pour nous. Ce projet transfrontalier, c’est l’occasion d’ouvrir à d’autres projets communs. »

Patrick Fostier, vice-président d’Ardenne Métropole, en charge des projets économiques