Culture

Festival International du Film Francophone de Namur Une bonne cure de cinéma

C’est la 32e édition, du 29 septembre au 6 octobre, avec donc un retour à une formule de huit jours, un de plus que l’an passé, car les finances ont paraît-il retrouvé des couleurs.

On le sait, le Festival du Film Francophone de Namur, c’est le moment ou jamais de découvrir la (bonne) santé des cinématographies francophones à travers le monde. Avec bien sûr une occasion unique de découvrir des bobines qui n’auront peut-être pas l’opportunité de s’offrir une carrière en salle par la suite.

En tout plus de 140 films, que l’on présente comme « touchants, forts et audacieux ». Quoi qu’il en soit, les cinéphiles devraient y trouver leur compte et peut-être aussi faire de belles rencontres sous le chapiteau qui vibrera également au rythme des différentes animations.
Comme chaque année, le festival décernera ses Bayard d’Or, qui récompensent les lauréats des différentes compétitions et s’accompagnent de prix à la distribution.

 

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revue ou  Abonnez-vous