Le dossier du mois

Élections 2018 – Le tour des communes

Dans un an, les “ communales ”

Parce que notre ambition éditoriale est « d’éclairer » la vallée de la Meuse, et donc ses habitants, nous avons entamé un petit tour des communes dans le numéro précédent.

Nous continuons donc notre promenade dans les communes de Andenne, Hastière et Anhée,  bien ancrées dans la vallée de la Meuse.

 


Extraits choisis

 

• Andenne : un nom et son empreinte

À Andenne, il est difficile de tirer le bilan d’une équipe au pouvoir sans tenir compte d’un « phénomène » qui dépasse largement le cap d’une

Claude Eerdekens @julien Forthomm

législature. À l’aube de son 8e mandat au poste de bourgmestre, le socialiste Claude Eerdekens apparaît comme inattaquable. À l’image des projets qu’il défend avec son partenaire libéral.
Mais la minorité veille, voire surveille..

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Bultot @JMA

•  Hastière: la guerre de trois aura bien lieu

Union était le nom de la liste qui, en 2012, avait permis à Claude Bultot de rester bourgmestre, et à Jacques André de retourner à la présidence du CPAS. Mais l’union ne règne plus entre les deux hommes, qui s’affronteront cette fois sur des listes différentes. Jean-Joseph Nennen, le chef de file de l’opposition, se dit que son heure est peut-être venue…

 

 

 

 

 

 

 

Luc Piette @JMA

• Anhée: on prend les mêmes…

Nous n’avons pas vérifié si la Meuse coule ici un peu moins vite qu’ailleurs, mais à l’heure où nous écrivons cet article, le climat politique est vraiment très paisible à Anhée. Alors que la dernière ligne droite électorale se profile à l’horizon, on a du mal à imaginer que des turbulences, voire même quelques vaguelettes, pourraient troubler l’ordre établi.

 

 

 

Intéressé de connaitre la suite de notre dossier ? Commandez notre revueou Abonnez-vous