Tourisme

Profondeville Promenade intelligente sur les sentiers

(….)

À Profondeville, le circuit complet compte 11,3 km (avec des variantes à 9,7 km ou 6,5 km) et 18 points d’observation.
Trois versions, toutes vallonnées : quand on parle de points de vue, on sait qu’il y aura de la grimpette… Le point de départ se situe à côté de l’église, au centre du village. Au fil des pages, les scientifiques vous expliquent comment était le paysage il y a 350 ou 400 millions d’années. Et ils commencent par nous raconter les Rochers de Frênes, bien connus de tout qui est passé sur le RAVeL à Profondeville. Et nous certifient qu’il y a 380 millions d’années, Profondeville était submergée par une mer peu profonde et chaude et bénéficiait d’un climat tropical et de lagons bleus…
Mais prenons un peu de hauteur. Si l’on monte au point 9 de la balade, dénommé Point de vue de la Sibérie (aussi accessible en voiture, avec un peu de marche depuis le parking), on découvre le méandre abandonné de la Meuse. On voit clairement la route qui contourne la butte du bois de la Petite Hulle, là où coulait la Meuse avant que l’érosion des berges ne lui offre un chemin plus direct, celui que l’on connaît aujourd’hui.
Le fait d’être à la limite du nord du Condroz et du Condroz ardennais offre une belle diversité de roches, notamment le grès et le calcaire. On est face au synclinal de Walgrappe, un affleurement rocheux mieux connu dans la région comme la Carrière de Lustin. De couleur ocre, il tranche avec le gris des Rochers de Frênes que l’on voit plus à droite. C’est ici que les auteurs poursuivent le réveil des souvenirs scolaires
en abordant la tectonique des plaques.
Si la balade est très agréable en été, c’est l’hiver (surtout s’il a neigé) que l’on peut le mieux lire le paysage, car la végétation ne fait pas écran.
Ces carnets sont de formidables outils pour comprendre dans quel monde on vit et d’où l’on vient. Avis aux enseignants, guides natures, animateurs de mouvements de jeunesse, parents, grands-parents… plongez-vous dans l’un de ces ouvrages et emmenez d’autres
en balade… Car l’atout principal de ces itinéraires, c’est quand même la beauté des sites ! (…..)

7 sentiers
Déjà disponibles : Freÿr, Han-sur- Lesse, Gembloux, Furfooz/Celles
Prochainement : Gedinne (La Croix Scaille) et Nismes/Couvin.
En vente entre 10 et 14 € sur
www.pun.be et dans les Offices du Tourisme concernés.
Téléchargeables en pdf sur www.fondationclose.be

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revue ou  Abonnez-vous