Tourisme

La Meuse, paradis des cyclistes ?

Pouvoirs publics et acteurs privés prennent enfin à bras le corps le destin touristique de la Meuse. Par-delà la frontière. Et en enfourchant les vélos… Ouf ! On avance un bon coup.
Il semble que, depuis quelques années, les décideurs aient pris conscience de l’énorme potentiel de ce fleuve en matière de tourisme et donc comme levier économique. Une foule d’acteurs tant publics que privés y travaillent. Le développement des liens transfrontaliers permet de plus en plus de mettre en commun les bonnes pratiques, de réfléchir ensemble, de mutualiser les moyens.

Le vélotourisme a le vent en poupe. Dans son numéro d’été, alluMeuse fait le point des actions mises en place de part et d’autre de la frontière. Comment les acteurs publics soutiennent-ils les opérateurs privés ? Quelle collaboration ? Quelle coordination ? Comment évoluent les infrastructures de la Voie verte et du RAVeL ? Peut-on comparer La Meuse à vélo et La Loire à vélo ? Autant de questions auxquelles ce numéro tente de répondre, avec en prime 16 pages de découverte à vélo, sur la Voie verte et le RAVeL, de Charleville-Mézières à Namur.