Le dossier du mois

Immobilier – Avec la Meuse pour jolie voisine

Vivre en bord de Meuse: une réalité pour certains, un rêve pour beaucoup d’autres. La majestueuse vallée namuroise est au centre des attentions et des convoitises immobilières.

Petit tour du propriétaire.

Habiter en bord de Meuse namuroise,
c’est déjà faire le choix d’une rive et mesurer
les avantages et inconvénients de
sa décision.

 

« Il y a une orientation attractive et une orientation solaire », explique Pierre Marlair, de l’agence profondevilloise du même nom. Point de vue solaire, il n’y a pas photo: entre Dinant et Namur, hormis quelques méandres qui lui entortillent un peu la vie, c’est la rive droite qui bénéfice du meilleur ensoleillement. Pour l’attractivité, les choses sont plus complexes: côté vue et paysages, on optera le plus souvent pour la rive gauche car sa voisine d’en face a de plus jolies choses à dévoiler. Le massif des rochers du Néviau, à Dave, en est l’exemple parfait. Autre critère qui a son importance: la ligne de chemin de fer et ses nuisances sonores. Sur la rive droite entre Namur et  Anhée, sur la gauche ensuite jusqu’à Dinant. On aurait donc envie de dire qu’il vaut mieux alors se trouver sur la rive d’en face, mais les choses ne sont pas si simples, car la Meuse fait aussi office de caisse de résonnance et propage longuement le son vers la rive opposée. Bref, ensoleillement, vue, nuisance sonore: il faudra tester et composer.

Ajoutons encore les incontournables problèmes de mobilité et notamment l’accès à l’autoroute E411. Ici, c’est évidemment la rive droite qui a la cote car elle permet d’éviter la grosse galère que constitue la traversée de Namur aux heures de pointe. Il suffit der constater la densité du trafic sur la route qui monte à Naninne au départ de Dave, pour mesurer cet enjeu de mobilité.

Au bout du compte et des constat, c’est généralement la rive droite qui est la plus prisée par les candidats acheteurs.

 

• Les valeurs sûres 

Au monopoly de l’immobilier en Meuse namuroise, on peut pointer quelques valeurs sûres qui font souvent flamber les prix.

  • Rive droite,  la rue du rivage à Dave. Avec un bel ensoleillement et le jardin qui donne directement sur le fleuve et le petit ponton où l’on amarre le bateau. Ici, la ligne de chemin de fer et la route nationale passent à l’arrière des propriétés, du côté des garages et des annexes de rangement. Les nuisances sont donc moins importantes et, côté pièces de vie, la vue est souvent imprenable.
  • Rive gauche, la rue Rive de Meuse à Profondeville. La vue est magnifique, l’ensoleillement de fin de journée est appréciable et, en face, la ligne de chemin de fer enfile un long tunnel sous la roche et se fait moins entendre.
  • Rive gauche, les avenues Félicien Rops et de la Pairelle, à la Plante. Avec le nez sur l’île verdoyante Vas-t’y-Frotte et à l’écart des nuisances de la chaussée de Dinant.
  • Rive droite, le boulevard de la Meuse à Jambes. Le top du top, avec son point de vue fabuleux sur la Meuse et l’incomparable citadelle de Namur qui assure aussi le spectacle en nocturne avec son nouvel éclairage.

 

(……..)

 

Intéressé de connaitre notre dossier  immobilier au complet ? Commandez notre revueou Abonnez-vous