Culture Evènements Patrimoine Tourisme

Un été entre tourisme et culture à la Citadelle de Namur

Depuis le 15 juin, la Citadelle de Namur a repris ses activités, avec les mesures de rigueur pour garantir la sécurité de tous. Avec succès puisque l’on compte, malgré la réduction de moitié de la jauge autorisée pour la visite des souterrains, 472 visiteurs entre le 15 et le 30 juin contre 587 sur la même période de l’année dernière.  Des visiteurs qui viennent à 80% de Belgique (dont 77% de Wallons, 15% de Flamands et 8% de Bruxellois). Les visiteurs étrangers viennent principalement de France (10%).

Un tout nouveau site internet permet de préparer mieux encore sa visite à la Citadelle de Namur. Si vous pensez en avoir fait le tour, détrompez-vous, confinement ou pas, de nouvelles idées émergent en permanence là-haut !

Tourisme

La réouverture donne à nouveau accès au Centre du visiteur et à la visite des souterrains, ainsi qu’au tour commenté dans le petit train.

Nouveau. La Médiévale, une visite guidée d’environ 1h30 raconte la partie moyen-âgeuse du site et permet de découvrir des lieux insolites, habituellement fermés au public : le vieux puits, le logis comtal, le jardin d’inspiration médiévale.

Nouveau. Deux circuits de balade proposés par les Spitants de Namur, club de marche. 2 km sur le haut de la Citadelle pour découvrir le Théâtre de verdure, le parc du Château de Namur, le Pavillon de Milan ou encore la voûte de Thian. 6 km du haut de la Citadelle à la Meuse, en passant par le Casino, le parc de La Plante, l’Enjambée et les rives de Jambes, le Parlement wallon et la tortue de Jan Fabre, ‘Searching for Utopia’. Le plan de ces balades est disponible gratuitement à l’accueil de Terra Nova. En outre, un plan y est aussi disponible (1 €) avec deux propositions d’itinéraires de découverte : un de 45 minutes accessible aux poussettes et fauteuils roulants, et un de 1h30, un peu plus long et empruntant parfois des escaliers. Les points d’intérêt, classés par périodes, y sont expliqués brièvement.

Culture/Evénements

Sous le titre générique ‘Menu de plein air’, l’équipe de la Citadelle propose aux visiteurs, Namurois et touristes, de s’évader durant les week-ends du mois d’août. En spectacles. En musique. En rencontres.

Avant cela, le 14 juillet, moment de grâce à la tombée du jour sur la prairie supérieure de Terra Nova : concert piano-voix, Stéphanie Salmin et Kamil Ben Hsaïn Lachiri, baryton. Les deux artistes ont participé au tournage du nouveau clip de promotion de la citadelle et ont voulu partager ce moment d’émotion avec le public. Ils proposent donc le mardi 14 juillet, à 21h, un concert commun en plein air : des oeuvres des grands airs d’opéra bien connus du Barbier de Séville (Rossini), de Don Giovanni (Mozart), mais aussi des airs plus ‘légers’ comme I got plenty o Nuttin (Gerschwin), et puis aussi quelques surprises…

Samedi 1 et dimanche 2 août

Le Théâtre Jardin Passion propose de célébrer ”. Une balade touristico-culturelle à la rencontre des artistes déconfinés. Depuis le Théâtre Jardin Passion, à travers les rues de Namur, sur la Meuse en bateau, puis en petit train touristique pour monter à la Citadelle, une belle balade animée par des artistes namurois de différentes disciplines : musique, théâtre, art de la rue, peinture, photos, sculpture… Retrouver la ville, les lieux, les artistes et l’émotion qu’ils nous apportent, recréer du lien artiste/public après cette séparation forcée, voilà l’idée déclinée.

Samedi 8 et dimanche 9 août

Les Baladins du Miroir, qui auraient dû fêter leur quarantième anniversaire sur l’esplanade cet été, proposent un cabaret itinérant appelé ‘Re’sors‘. Une création originale et unique qui a pris pour donnée à part entière du spectacle la notion de distance de sécurité. La met en valeur, s’en amuse. Une balade de l’esplanade jusqu’à Terra Nova, jalonnée d’extraits de spectacles du catalogue des Baladins, de musique, d’humour, de rencontres étonnantes.

Samedi 15 et dimanche 16 août

Le Théâtre Jardin Passion envahit le site de la Citadelle, qui lui est familier, avec plusieurs spectacles. La Foire aux impros, valeur sûre dans le coeur des spectateurs, grand moment de partage. Le groupe musical Los Pépés, chanson française déjantée. L’Ouest américain, une comédie cynique en création, à l’humour déjanté.

Samedi  22 et dimanche 23 août

Musique classique et rock résonneront en choeur d’un coin à l’autre de la Citadelle (Théâtre de Verdure et prairie supérieure de Terra Nova). Merveilleuse occasion d’être curieux, d’ouvrir grand les oreilles à des projets artistiques qui cassent les codes, qui les rendent accessibles aux non initiés que nous sommes tous par rapport à l’un ou l’autre style de musique. Le Cav&Ma, l’asbl Panama (le Belvédère), les Festivals de Wallonie et l’équipe du Comité Animation Citadelle collaborent pour proposer un programme éclectique de grande qualité le temps d’un week-end. Six concerts par jour.

Coup de coeur pour Dixit, “an operakapela band”, composé de cinq jeunes chanteurs lyriques, cinq copains de classe de l’IMEP, qui ont décidé, comme l’explique le Namurois Kamil Ben Hsaïn Lachiri, de “réinventer l’opéra de demain, de décloisonner le genre”. Ils ont concocté un programme allant des madrigaux aux musiques de films en passant par les comédies musicales, celles de dessins animés et les plus grands chefs-d’oeuvre de l’opéra.

Samedi  29 et dimanche 30 août

Week-end familles et enfants pour terminer le mois d’août. Bavar , le passeur d’histoire, propose son nouveau spectacle ‘Voyage, un conte dont vous êtes les héros’. Où c’est le public qui décide les chemins à emprunter…

Samedi 29, la Compagnie des Poupons terribles mènera le peuple du public à la révolution avec leur spectacle ‘Pro-Jacq’.

Dimanche 30, la compagnie aux Tricornes nous invite à découvrir la vie des hommes et des femmes de la bourgeoisie namuroise du 17e siècle. Un spectacle qui mèle escrime, jonglerie, duels, anecdotes croustillantes. Où l’on pourrait rencontrer Vauban, Louis XIV, Lafontaine, D’Artagnan… Le même jour, le spectacle ‘Rodomontades’ de La Vivre en Fol Compagnie, revisite le grand classique de capes et d’épées à la façon comédie musicale.

Chaque week-end d’août

La Compagnie des Bonimenteurs animera les allées du site, pour annoncer les spectacles et couvrir les événements pour Radio Beauraing, la radio des potins…