Tourisme

Balade: à la confluence de la Meuse et de la Semoy

En France, la Semoy prend un Y. Elle se jette dans la Meuse à Monthermé. Une piste cyclable a été construite sur l’ancien tracé c’est la Trans-Semoysienne, reliée à la Voie verte à Monthermé.

 

C’est une balade à faire à pied ou à vélo. Ce dernier semble plus approprié, sauf pour les grands marcheurs, car l’aller-retour compte quand même près de 40 km. Le plus simple, pour démarrer, est de se garer à proximité du magasin Carrefour. Car trouver le point de départ dans Monthermé n’est pas commode. Rien n’empêche bien entendu d’y faire une halte avant ou après la balade. L’idéal est en fait de rester deux jours : un pour la trans-Semoysienne et l’autre pour s’offrir une des balades qui grimpent autour de Monthermé et offrent des points de vue à couper le souffle .
Et, pourquoi pas : s’offrir une ou deux nuits dans les cabanes perchées à Haulmé…

Revenons à la Trans-Semoysienne.
Cette piste cyclable, inaugurée il y a quelques années sur l’ancienne voie du P’tit Train de la Semoy, relie Monthermé à Hautes-Rivières. Elle est jalonnée de robustes panneaux explicatifs : histoire, nature, patrimoine sont racontés, photos à l’appui. C’est un itinéraire apaisant, qui se rapproche et s’écarte de la Semoy, au coeur de la nature (…..)

Découvrez la suite de cet article  Commandez notre revue ou  Abonnez-vous