Portrait

Le nouveau souffle de Jane-Sylvie

Souffleuse de verre, mais surtout artiste multiforme. La Wépionnaise Jane-Sylvie Van den Bosh poursuit son travail d’exploratrice de la matière. Une foudroyante passion.

 

C’est une baroudeuse de l’art, de l’artisanat, de la culture. Musique, stylisme, arts plastiques, enduits, fresques murales, décoration… un parcours qui se vit énergiquement, intensément et aussi sans cloisonnement, parce que la démarche artistique est multiforme. « En fait, mon parcours, c’est du travail manuel créatif avec neurones », rigole Jane-Sylvie Van den Bosch. Et puis, il y surtout depuis dix ans cette foudroyante passion pour le verre. C’est arrivé alors qu’elle assistait à l’ouverture d’un four où la matière bouillonnait. Le choc, l’extase. L’envie immédiate de se plonger corps et âme dans cet artisanat d’art et ses techniques ancestrales.

 

«Je suis depuis toujours passionnée par les matériaux, comme le plâtre et les enduits. Le verre, c’est encore autre chose car c’est une matière vivante, transparente, que l’on peut colorer, couper, presser, couler, graver… C’est un véritable cheminement alchimique.»

Jane-Sylvie Van den Bosh est sans doute la seule souffleuse de verre en Wallonie. « Mais ne dites pas la dernière, précise-t-elle, car j’espère que des jeunes femmes vont suivre le mouvement » (….)

 

Découvrez ce portrait complet  Commandez notre revue ou  Abonnez-vous