Culture

Namur – Expo – La Zwanze, burlesque et canular. De Louis Ghemar à James Ensor

Louis-Joseph Ghémar, Inauguration du bocal des frères Ghémar, 1862, lithographie, 40 x 50 cm. Collection Vandevelde

Les Agathopèdes, les Joyeux, la Société Vocale d’Ixelles, la Colonie d’Anseremme, l’humour absurde se décline au XIXe siècle autour de diverses sociétés. Parmi ces potaches, Louis-Joseph Ghémar (1819-1873).
Tout en parodiant le style de ses contemporains comme Stevens, Gallait et bien d’autres, Ghémar réalise des imitations d’œuvres qu’il finira par exposer dans son propre musée à Bruxelles. Il meurt subitement à 54 ans et devient, pour tous ses « suiveurs », le symbole de la zwanze, cet humour bruxellois polisson. Ses œuvres ont aujourd’hui disparu mais un long travail de recherche a permis d’en exhumer quelques-unes qui seront au centre de l’exposition du musée Félicien Rops.

Musée Félicien Rops – rue Fumal, 12 – Namur

www.museerops.be/agenda

Jusqu’au 17/02

André Blandin, Great Zwanz Exhibition, 1914, 1914, lithographie, 108,5 x 73 cm. Anvers, galerie Ronny Van de Velde
Léon Frédéric, Le Céleste portier, c.1887, huile sur toile, 84,5 x 65 cm. Collection privée