Economie

Carmes et Brasseurs – Deux quartiers en pleine renaissance

D’APRÈS GAU, les quartiers des Carmes et des Brasseurs augmentent leur flux de fréquentation depuis deux ans. Ce n’est pas sans raison : il se dégage, de ces quartiers, un vent de fraîcheur, de la cohérence, une belle énergie contagieuse qui attirent forcément les clients, et les font revenir…
Ces deux quartiers ont été choisis pour l’implantation de nouvelles boutiques dans le cadre de l’appel à projet Créashop.

Rue des Carmes :
vivante et solidaire À deux pas de la gare. Une renaissance se profilait depuis quelques années. Un nouvel éclairage et la réouverture du cinéma Caméo l’ont accélérée. Avec des locomotives comme La demoiselle aux petits pois, RamDam, le Papote café, Paysans-Artisans et, à deux pas, l’Empreinte belge, entre autres, le quartier a trouvé son identité. On en reparlera, c’est sûr !

Rue des Brasseurs :
atypique et innovante Proche de l’hyper-centre et des bords de Sambre, mais souffrant de difficultés de mobilité et de stationnement, la rue des Brasseurs a vu quelques commerces originaux s’installer, attirant d’autres, tout aussi atypiques. Ensemble, ils rayonnent et font parler de Namur.

(…….)

Intéressé de connaitre la suite de notre article ? Commandez notre revue ou  Abonnez-vous